Capital Initiative se mouille pour maintenir les PME à flot

VACHEDécouvrez l’article sur le Rachat Temporaire d’Actifs (R.T.A.) solution innovante pour le sauvetage de nos PME, menée par Capital Initiative dans le dernier numéro du magazine Hebdi.

« Le mouvement Capital Initiative lancé en 1998 par René Hans a mis en place en 2015 un fonds d’investissement pour aider ces petits entrepreneurs que tout le monde accable et qui pourtant sont aujourd’hui les seuls capables de créer de la richesse et de l’emploi dans notre pays.
Ce petit entrepreneur est votre boulanger, votre fleuriste, votre plombier ; par l’absurde quantité de taxes, impôts et cotisations qu’il verse chaque mois, c’est lui qui permet à notre économie de se maintenir à flots. Au moyen du Rachat Temporaire d’Actifs (R.T.A.), Capital Initiative permet à ces acteurs indispensables (97 % des entreprises françaises ont moins de 10 salariés) de trouver les financements que les banques ont toujours autant de peine à leur accorder.

Le R.T.A. consiste en l’acquisition d’un actif (mobilier ou immobilier) suivi de sa mise en location auprès du client, il permet ainsi la jonction des intérêts de tous les acteurs :

  • Les actionnaires bénéficiant de revenus intéressants sécurisés par la propriété d’un actif ;
  • Les clients bénéficiant de la trésorerie mise à disposition pour financer leur développement ou passer une période de tension ;
  • Les banques sont sécurisées par la substitution du client par Capital Initiative en qualité d’emprunteur. Certaines banques sollicitent même directement la société pour limiter leur exposition envers un client ;
  • Les pouvoirs publics soutiennent l’action de Capital Initiative (l’Autorité de Contrôle Prudentiel de la Banque de France qui a audité le principe du R.T.A., la Fondation Concorde qui recommande son développement à l’échelle nationale) favorisant l’investissement et donc la création d’emplois. »

 

Je découvre l’article en intégralité