Roxane Weiss et Stéphanie Grotzinger : liées par l’ambition

Roxane Weiss Stéphanie Grotzinger Wooz'upCapital Initiative revient sur la carrière de Roxane Weiss et Stéphanie Grotzinger, membres des 30 entrepreneurs :

À 21 et 22 ans seulement, Roxane Weiss et Stéphanie Grotzinger avaient déjà entamé une première expérience entrepreneuriale. Ambissio était un réseau qui avait pour objectif de mettre en relation étudiants et jeunes professionnels avec les acteurs du monde de l’entreprise, sous la forme de rendez-vous mensuels, parrainages, conférences thématiques. Le projet aura vécu cinq ans avec une cinquantaine de membres.

Elles se retrouvent quelques années plus tard, en 2015, pour créer leur société : Wooz’up. Commerçants, restaurateurs, chefs d’entreprises : dans la famille de Roxane Weiss, l’entrepreneuriat est dans les gènes. Malgré cet environnement familial, elle avoue :

« Ce n’est qu’en intégrant le groupe Hans & associés que je me suis rendue compte de la réalité quotidienne des entreprises. J’ai pris peur en voyant tous ces chefs d’entreprise résignés. Fort heureusement, il y a des hommes comme René Hans qui ont foi en la nouvelle génération. Certes, il faut se battre, mais l’appui d’un groupe et d’un réseau est une chance. Si tu n’as pas quelqu’un qui te prend par la main pour monter les marches, tu as vite envie de t’enfuir. »

Le système du groupe Hans & associés consiste à attribuer 49 % des parts aux dirigeants des filiales. Un fonctionnement que Roxane Weiss approuve :

« Quand on te fait confiance et qu’on te donne des responsabilités, tu trouves des ressources à profusion. »

Roxane est née en 1986. Après le Bac, elle intègre l’ESGM pour un BTS commercial « négociation relation client » (NRC), suivi d’une licence marketing, puis d’un master management en alternance. C’est lors de sa formation en alternance au Château d’Anthès (hôtel-restaurant) qu’elle rencontre Stéphanie, également en BTS. Elles ne se quitteront plus. Leurs destins sont liés.

Parallèlement à sa licence, Roxane travaille un an pour le chef cuisinier Philippe Bohrer, au restaurant À la Ville de Lyon, à Rouffach. Sa mission était la commercialisation du groupement « Vigne et Vignoble » auprès des hôtels et restaurants, tout en continuant l’organisation d’événements.
Poursuivant le même parcours, Stéphanie s’occupe du montage de grands événements chez AZ réception. Pour son master, elle est embauchée par la société Kimoce (éditeur de logiciel pour la gestion des achats). Elle passe d’assistante marketing à responsable. Pourtant, au bout de sept ans, elle a envie de découvrir d’autres aspects de son métier et elle rejoint l’équipe d’Hydra (fabricant français de produits de soins de beauté et d’hygiène à base de coton).

Roxane effectue son master en alternance dans une boutique de prêt-à-porter féminin. Son rôle était la mise en place d’une nouvelle stratégie pour toucher une cible plus jeune. Elle intègre des marques plus modernes, gère les stocks, organise des événements, tels que des défilés de
mode. À cette époque, elle rencontre une cliente du groupe Hans & associés qui souhaitait lancer une gamme de paréos. Roxane l’accompagne dans le lancement de sa société.

Elles travaillent ensemble pendant quelques mois. Or, le projet ne s’est pas finalisé. C’est alors que René Hans lui propose de développer le service communication et marketing interne. Le groupe s’est développé rapidement, en dix ans ; il était donc important de le doter d’une communication
adaptée, aussi bien en interne que vers les clients. Roxane l’intègre pour mettre en place ce service avec les dirigeants. Une commission marketing est créée, la stratégie définie annuellement.

Son dessein est d’homogénéiser la communication des 250 collaborateurs afin que les valeurs humanistes, de combativité, de proximité soient intégrées par tous. Durant quatre ans, elle se rend régulièrement dans chaque cabinet. Elle constate que les TPE et PME communiquent peu et mal, avec des moyens d’un autre temps.

À l’étranger, il est fréquent qu’un groupe d’expertise comptable propose de très nombreux services, dont la communication. Malgré leurs dix ans d’expérience, Roxane et Stéphanie ont eu besoin d’un coup de pouce pour créer leur entreprise :

« René Hans prend les jeunes sous son aile et les aide à trouver la force qui est en eux. Il nous fait découvrir cequi est positif en nous. Il donne envie d’entreprendre. »

Les deux amies vont créer une entreprise sur le modèle associatif d’Ambissio, en mieux et en plus grand.

« Tout ce que j’entreprends, j’essaie d’en faire une aventure : la société, les raids à l’étranger, BizzzDay – journée pour découvrir les nouveautés marketing »

, affirme Stéphanie. Elles décident de mettre en place une offre marketing et communication, notamment pour les 5 000 clients du groupe. Un concept qu’elles veulent adapter aux PME.

« Il y a autant de réponses possibles que d’entrepreneurs, mais ce qu’on retient, c’est 50 % de savoir-faire et 50 % de faire-savoir.»

À travers Wooz’up, elles proposent leurs services, soit sous forme d’abonnement (rédaction de contenu, organisation d’événements, animation des réseaux sociaux) soit sous forme d’interventions ponctuelles (lancement de produit, conception de visuels graphiques). Elles interviennent en tant que responsable marketing à « temps partagé » ou « nomade », pour accompagner un dirigeant dans la mise en oeuvre de sa stratégie. Cette offre sur mesure permet aux chefs d’entreprise de bénéficier de leurs compétences tout en restant concentrés sur leur coeur de métier.

Les jeunes femmes apprécient la diversité de leur activité. La clientèle se développe rapidement, elles passent aisément entre divers secteurs d’activité, TPE, artisans, mais aussi de plus grandes entreprises. Elles sont devenues les caméléons de la communication. Un nouveau style de vie où la frontière entre professionnel et personnel s’est effacée.

« C’est un quotidien plein de rebondissements, toujours de nouveaux défis, il n’y a pas une semaine qui ressemble à une autre »

, affirme Roxane. En outre, leur objectif est de créer des emplois. Les associées placent la barre haut et visent les sept salariés en 2018. Elles foncent, conscientes qu’elles ne courent pas un sprint, mais un marathon.

www.wooz-up.com

Extrait du livre « 30 parcours d’entrepreneurs » – Cécile Hans